news.operaparole.com

À la une
Appel à candidatures 2024 📣

Appel à candidatures 2024 📣

Nouvelle plateforme de news ✨

Nouvelle plateforme de news ✨

Navigation

Alors que les restrictions liées à l’épidémie de Covid 19 battent leur plein, nous avons redoublé de précautions et de créativité pour que notre formation puisse continuer en présentiel. Dans ce contexte quelque peu morose nous avons eu l’honneur de recevoir la visite de Luciole, auteure-compositrice-interprète, et Nico K, poète-slammeur-improvisateur. Ils ont ouvert une petite parenthèse dans la préparation de leurs prochaines créations pour initier nos élèves à l’écriture créative et ça nous a mis du baume au cœur…

“Écrire pour être entendu”

Pendant deux séances, la fondatrice de l’école Lauréline Kuntz a donc cédé la parole à Luciole avec qui nos élèves ont pu découvrir des outils pour créer et jouer avec les mots dans une ambiance qui rompt avec le cadre classique de l’écriture.

La première séance s’est concentrée sur la sonorité des mots et les rimes. Comme Luciole le dit si justement, l’objectif est d’écrire pour être entendu et non pour être lu. Avec le groupe, elle a donc abordé les schémas de rimes et les techniques pour éviter les pièges et les impasses. La seconde séance a eu pour but de travailler son utilisation de la répétition et de l’anaphore. Nos élèves ont pu travailler à la création d’une banque de mot et s’imposer des contraintes pour susciter l’originalité.

Dans un cadre détendu où chacun s’approprie l’espace pour stimuler sa créativité, on écrit assis à une table ou allongé sur la scène comme sur un lit.

Après des échanges avec nos élèves sur les pratiques artistiques, le slam et le street art, Nico K a mis l’accent sur la musicalité de la langue (assonances, allitérations, rimes multisyllabiques,…) en réalisant des jeux de sonorité. Les élèves ont ensuite pu se lancer dans des exercices d’improvisation et la production de textes.

La seconde séance s’est concentrée sur la réalisation de battles de clash (on doit faire la critique d’une personne) et battles de compliments (on doit faire l’éloge d’une personne). Contrainte supplémentaire : il faut s’adresser à une personne réelle ou fictive qui n’est pas dans la pièce. Hommes politiques, super héros, personnages de jeux vidéos, personne n’était à l’abri !

Votre curiosité s’éveille ?

Jetez donc un œil à la production de notre élève Grégoire Pellequer : “Préjugés”.

La personne handicapée est une personne comme vous.
Au delà de la gêne, de l’apparence, parce qu’il est différent de vous,
parce qu’il rigole un peu trop fort, il bave, il a une voix bizarre,
tout comme vous il se lève le matin, il se lave, il mange.
Comme vous il a des attentes pour sa journée.
Comme vous il veut travailler, il veut aimer,
Comme vous il est capable de bien des choses
Et même parfois plus.
Mais, bien que capable, comme vous, de bien des choses,
Il ne le peut pas. Et ça ce n’est pas le handicap qui fait ça,
C’est les préjugés.
Un jour une femme m’a dit : “Tu m’plais bien mais t’es trop petit !”
Un jour un videur de boite de nuit m’a dit : “Tu ne rentres pas car t’as l’air éméché ! “
“Non je ne suis pas éméché, ça fait partie de mon handicap d’avoir la démarche titubante, et c’est pas parce que je parle comme ça qu’chuis un idiot.”
Cette voix et cette démarche font qu’on me met à côté, qu’on se dit « Lui il n’est pas capable. »
C’est ainsi que bien des métiers sont fermés pour les personnes handicapées,
Parce qu’on ne va pas assez vite, qu’on risquerait de déranger, qu’on est la tache dans notre réussite qui gâcherai la fête !
Personne ne bouge et il faut faire des lois pour dire que les personnes handicapées existent.
Alors que les êtres humains sur cette terre pourraient simplement se regarder et se dire “je t’aime comme tu es”.

Et cette école, elle s’adresse à qui ?

Luciole et Nico K ont la réponse : ils recommandent l’école à toute personne qui a un projet artistique mais qui ne sait pas par où commencer. C’est une formidable opportunité de développer son projet personnel tout en ayant une pratique collective, de sortir de sa zone de confort et de trouver les outils nécessaires à une première création.

S'inscrire pour 2024

Visiter le site de l'école

Playlist
1/5 vidéos
1
Présentation 2023 de l'école
Présentation 2023 de l'école
2
Que jeunesse se raconte !
Que jeunesse se raconte !
3
Ça tourne pour moi !
Ça tourne pour moi !
4
Nos (désa) voeux pour 2022
Nos (désa) voeux pour 2022
5
Première présentation de l'école
Première présentation de l'école

Plus de vidéos

© 2020-2024 L’École de L’Opéra de la Parole
22 Rue Deparcieux, BL92 75014 Paris
www.operaparole.com

Cliquez, suivez, likez…