news.operaparole.com

À la une
Appel à candidatures 2024 📣

Appel à candidatures 2024 📣

Nouvelle plateforme de news ✨

Nouvelle plateforme de news ✨

  • Accueil
  • /
  • 2022
  • /
  • Balance ton texte & Nuits de la Poésie ✨

Navigation

Depuis la rentrée de janvier, nous avons beaucoup travaillé joué, écrit, réfléchi ensemble à chaque projet, à chaque individu dans le groupe et surtout nous avons réussi à créer un collectif ! Et le moment clef pour chaque élève a été l’écriture de son “Manifeste“.

Le projet Manifeste !

Depuis la rentrée de janvier, nous avons beaucoup travaillé joué, écrit, réfléchi ensemble à chaque projet, à chaque individu dans le groupe et surtout nous avons réussi à créer un collectif ! Et le moment clef pour chaque élève a été l’écriture de son “Manifeste“.

« Un manifeste est une déclaration écrite et publique par laquelle un gouvernement, une personne, un parti politique ou un courant artistique expose un programme d’action ou une position, le plus souvent politique ou esthétique. » (Wikipédia)

Dans le cadre de l’école, c’est un exercice phare du projet pédagogique, un texte personnel à la première personne pour dire qui on est haut et fort ; ses valeurs, ses rêves, ses ambitions, son point de vue artistique, son parcours, ses engagements, dans une forme libre (poésie, stand up, rap, plaidoyer, théâtre).

Nous avons aussi accompagné les élèves avec des exercices d’interprétation pour les amener à dire en public leurs textes. Luciole (LucioleMusic.com) et Nico K (BandcampAteliers Médicis), nos artistes spécialistes en figures de style, sont intervenus en écriture et improvisation.

Une vraie révélation pour certains tout ça, à tel point que comme Sibylle et Hachem, ils se sont piqués au jeu des scènes de poésie jusqu’à y rafler des premiers prix (Nuits de la Poésie) !

Voici à la suite de ce mot leur récit personnel et poétique, rédigé à 2 mains, sur cette expérience autour de l’écriture mais aussi sur la soirée finale “Balance ton texte !“, scène d’expression libre ouverte qui a eu lieu le 8 avril 2022 à la MPAA Broussais présentée par Nico K. L’évènement était co organisé par CASDAL 14les Centres Paris Anim’ du 14ème et L’École de l’Opéra de la Parole.

Tous les élèves sont passés et se sont surpassés, on a pu y entendre des paroles, fortes, touchantes, audacieuses ou très drôles. Une soirée superbe.

Bravo à toutes et tous !

Lauréline Kuntz, fondatrice de l’école

Les Nuits de la Poésie ✨

Sibylle et Hachem reviennent sur leur expérience :

Fin mars, par des contacts, de la chance et du hasard, nous partons en expédition à La Maison des Étudiants Canadiens. De petits “Jacques Cartier” (illustre navigateur, explorateur et écrivain du XVIème siècle) en short et plumes, partis à la conquête des Nuits de la Poésie

Plus d’informations sur l’événement : citescope.fr

Dès 10h du mat’… le samedi… jusqu’à 7h du mat’… ce dimanche est prévue une seconde nuit blanche, dédiée à un concours de slam et de poésie. Chaque participant, dont Alexandre, Sibylle et Hachem (tous trois et nous trois, élèves de l’école), doit y interpréter, sur scène, un texte qu’il aura rédigé sur le thème “poésie et exil“.

Ça sera notre première scène !
Le stress bien sûr, mais des sourires surtout.

Et puis nous nous sommes préparés, en ateliers d’écriture à L’EOP avec les coachs Luciole et Nico K !

La journée est idyllique, du soleil, du slam avec Elemo (slameur québécois), de la poésie avec Nora Atallah (poétesse québécoise), des tables rondes, La Cité U au vert, des buissons coupe au carré.

Nous participons, nous avons des choses à dire, à écrire, et bien plus à écouter. Le soleil s’épuise, s’exile, nous aussi, un peu, chacun en soi avant le passage, la confrontation, la nuit s’installe, la pression monte, le concours commence. Bip sonore, et c’est parti !

Résultats des courses :

1er prix poésie catégorie interprétation décerné à  La Sibylle de nos jours
1er prix slam catégorie interprétation décerné à Hachem Saidi

Incroyable ! On crie ! Qui l’eut cru !?  C’est pas grand-chose peut-être. Ça dépend de ce qu’on compte… et comment. Ce qui est sûr, c’est qu’il y avait assez de sourires… assez d’étoiles dans les yeux.

Sibylle et Hachem

Dans le bureau du juge (extrait)

“(…) Voilà, dans le bureau du juge il y a une tension, l’appréhension, et de l’espoir. Alors on parle, on écoute et on répond. On hésite et on respire, un peu (parfois, quand on y pense), on réprime un frisson, on ravale une larme et on bouffe un mensonge, on déglutit et on encaisse, mais on n’est plus vraiment là, dans le bureau du juge. Hé non, parce que… voilà, on ne peut pas dire que ce soit drôle, dans le bureau du juge. Dans le bureau du juge, j’y étais mais je n’y étais pas. J’étais assise, là, le juge en face de moi, les policiers, les avocats, et puis… Alors voilà, je prétendais que je n’y étais pas, c’était plus simple tu vois. Et comme ça ils pouvaient parler librement, de trucs, de centimètres et de bouts de chair, et de qui a touché quoi. Parce que, dans le bureau du juge, il était question de ce qui était entré en moi. (…) “

La Sibylle de nos jours (Instagram)

La re-distribution des corps (extrait)

“Madame, 
je suis Hachem 
madame, 
je suis هاشم 
l’exil c’est être deux prénoms, 
c’est être pour soi l’autre et pour l’autre le différent, 
dans l’intimité d’une chambre l’indiscrétion d’un salon, 
ou même, 
ce bureau des naturalisations. 
Voyez-vous madame, 
à mon sens tout ça n’est qu’une succession de coïncidences, 
un Saidi me saisit à la naissance,
je ne sais plus lequel 
c’était il y a longtemps 
je me souviens seulement de quelques chants d’oiseaux
ou de serpents
depuis…
depuis
j’ai eu tellement de prénoms,
tellement de frontières à l’intérieur que je me suis perdu,
j’ai éteint la lumière,
me voici statue (…)”

Hachem Saidi (Instagram)

Le mot – de la fin – du début

Mais ce n’était que le début !
Qu’est-ce que vous avez cru ?
Maintenant, la scène est à nous.
Tous à nos crayons, nos voix,
On s’est rendus à la MPAA,
Et chacun tour à tour, on a fait nos premiers pas
Sous les applaudissements du public qui était là.
Alors maintenant,
Qui peut nous arrêter ?
Et puis surtout, 
Qui veut nous inviter ?
En tout cas,
C’est sûr, on est prêts
À faire le show pour cet été !

Sibylle et Hachem

S'inscrire pour 2024

Visiter le site de l'école

Playlist
1/5 vidéos
1
Présentation 2023 de l'école
Présentation 2023 de l'école
2
Que jeunesse se raconte !
Que jeunesse se raconte !
3
Ça tourne pour moi !
Ça tourne pour moi !
4
Nos (désa) voeux pour 2022
Nos (désa) voeux pour 2022
5
Première présentation de l'école
Première présentation de l'école

Plus de vidéos

© 2020-2024 L’École de L’Opéra de la Parole
22 Rue Deparcieux, BL92 75014 Paris
www.operaparole.com

Cliquez, suivez, likez…